Archive :

2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
1989
1987
1986
1985
1984
1983
1982
1981
1980
1979


Moteur de recherche :
Championnats de France DC FFHMFAC 2008 Dreux

Open France 2008 Développé Couché - Dreux
_______
30% d'essais ches les Dames, une athlète disqualifiée ("bulle").
56% de barres refusées chez les Hommes.
21 athlètes disqualifités ("bulle"), ce qui représente un rapport hallucinant de 24% ! (presque un athlète masculin sur quatre).
Et c'est sans compter les 36 athlètes qui ont failli "buller", dont 6 ont été sauvés qu'à leur dernière barre.
La phrase de Xavier De Puytorac "on encourage cet athlète qui doit absolument valider cette barre s'il veut rester dans la course" est devenue le leitmotif de la rencontre.
La palme des "rouges" revient à la categorie des -110kg, avec 73% de tentatives refusées.
La palme des "bulles" revient à la catégorie des -90kg avec 7 athlètes disqualifiés !
On notera parmi les 22 athlètes n'ayant pas marqué de points 4 abandons.
Pascal Carrere termine légèrement blessé après un match incroyable avec Jean-Yves Minelle.
_____'_
1°) Incroyable niveau tactique de la compétition, et ce, à chaque plateau.
Très important suspens: beaucoup de podium se sont joués sur les 5 ou 6 premières places.
Une première place a été accordée au poids de coprs après égalité des barres.
4 place de vice champion de France furent disputées au poids de corps, dont une place au tirage au sort de la pesée après un poids de corps égal.
2°) Niveau des barres très relevé:
Presque la moitié des athlètes valident une barre internationale en Open (41 athlètes sur les 93 restés dans la course).
On compte 19 athlètes de classe mondiale et 22 de classe Europe (niveau IPF).
3°) Des records sont tombés
Un record de France battu en -90kg (227,5kg Cyril Pinguet) et un record du monde battu en M282,5kg (175kg Louis Escolano), et en M1125+ avec 258 (Minelle).
4°) Des athlètes champions de Zone qui relèvent le défi:
19 d'entre eux se sont présentés (20% des athlètes classés en fin de journée) et aucun n'a bullé.
5°) Des "nouveaux" très prometteurs:
Guidez Jerome en 125+ avec 230kg pour sa première année de compétition, et Felgueras Tiphanie en 90+, avec 110,5kg à 17ans sans matériel.
6°) Un renouvellement des athlètes en marche
: le relève des masters est assurée ! pour s'en convaincre, il suffit de consulter le tableau récapitulatif des podium par catégories d'age :
Messieurs Champion
Vice-Champion
Medaille de Bronze
Sous total
Feminines Championne
Vice-Championne
Medaille de Bronze
Sous Total
Total
1
2
26
14
4
Categorie
Nb athlete
Nb Barres présentées
Nb essais
Nb bulle
% d'essais
Athlètes n'ayant validé que la 1ere barre
Athlètes ayant failli "buller" (3e barre validée seulement).
Barre minimale validée
Barre du champion / ne de la categorie
Moyenne barres présentées
Abandons
Résultats Classe Inter-Region
Resultats Classe Nationale
Résultats Classe Europe
Résultats Classe monde
D48
2
6
2
33,33%
1
72,5
85
79,4
1
1
D52
6
18
6
33,33%
60
80
70,4
4
2
D56
7
20
11
1
55,00%
1
57,5
110
86,1
1
2
2
2
D60
6
18
8
44,44%
2
60
90
74,3
2
3
1
D67,5
2
6
3
50,00%
1
75
90
81,7
1
1
D75
1
3
1
33,33%
90
100
95
1
D82,5
3
9
2
22,22%
75
90
82,9
1
2
D90+
1
3
0,00%
100
110,5
105,2
1
 
Total
28
83
33
1
30,19%
5
moy 65,56
moy 83,94
moy 75
1
6
15
4
2
 
M60
5
15
10
2
66,67%
1
117,5
167,5
140
2
1
M67,5
4
12
7
1
58,33%
0
145
152,5
149
3
M75
9
27
17
3
62,96%
0
1
152,5
210
175,3
2
3
1
M82,5
17
51
22
1
43,14%
3
147,5
227,5
184,1
2
5
6
3
M90
19
53
35
7
66,04%
3
2
165
215
189,9
3
4
3
2
3
M100
11
33
18
2
54,55%
4
1
160
235
204
2
1
3
3
M110
10
30
22
4
73,33%
2
1
200
245
226,6
1
1
4
M125
8
24
14
1
58,33%
2
1
175
245
207,8
2
3
1
1
M125+
4
12
3
25,00%
1
190
258
228,2
1
2
1
 
Total
87
257
148
21
56,48%
16
6
Moy 161,38
Moy 217,27
moy 189,43
3
13
18
18
17
 
24,14%
 
Total
115
340
181
22
43,33%
21
6
150,61
4
19
33
22
19
34 Athlètes masculins sur 87 ont augmenté leur meilleure barre (record personnel) pendant les championnats de france open DC FFHMFAC de Dreux 2008 !
Nom Prenom
Poids de corps
Barre
Kg gagnés sur le record personnel
différence de poids de corps (si négative l'athlète pesait moins )
BOUTANT Jean Marc 97,5 220 20 -0,1
VIRGA Stephane 131,7 227,5 17,5 8,5
STALPART Clement 98,8 210 15 -1
CHABRIER Frederic 80,2 170 7,5 -2
DUVAL Charles Emile 112,2 220 7,5 15,1
ADDENET Berenger 59,7 167,5 7,5 0,15
RICHALET Sebastien 99 170 7,5 5,8
BOUALI Jean Michel 121,5 217,5 7,5 0,4
GABALI Martial 96,7 200 7,5 -0,2
DE PALMAS Nicolas 80,6 197,5 7,5 0,3
MARQUET Nicolas 80,9 177,5 7,5 -0,7
LETALLEC Alban 106,1 230 5 3,57
DE ARAUJO FERREIRA Armando 94,4 215 5 4,4
GUIDEZ Jerome 131,4 230 5 -1
COUVREUR Frederic 80,6 205 5 -1,2
PINGUET Cyril 80,8 227,5 5 -1,21
CLAVIER Arnaud 110,8 205 5 -0,2
BOSMAHER Mickael 81,8 195 5 1,4
GAUTHIER Christophe 82,3 190 5 0,75
CHAUVEAU Cyril 73,6 175 5 -1,1
BONNIN Yann 80,7 155 5 0,7
BOUGHAMDOUZ Gemel 86,5 210 2,5 4,2
TELLIER Frederic 74,8 180 2,5 1
HERRGOTT Arnaud 98,3 222,5 2,5 0,45
DELAPILLE Philippe 109,9 222,5 2,5 1,2
NAPPE Tanguy 80,4 192,5 2,5 -0,2
MOUSNIER Julien 68,6 162,5 2,5 1,3
BENKISSOUS Morad 107,7 232,5 0 2,6
BILOIR Philippe 108,6 245 0 -0,5
GILBERT Quentin 105,5 200 0 -0,6
ANDRE Emmanuel 74,8 180 0 -0,2
LEVRESSE Franck 81,9 170 0 -0,6
CHABIN Fabrice 73,7 160 0 -0,6
DIJOUX Jean Philippe 65,1 150 0 -0,3
8 Athlètes féminines sur 28 ont augmenté leur meilleure barre (record personnel) pendant les championnats de france open DC FFHMFAC de Dreux 2008 !
Nom Prenom
Poids de corps
Barre
Kg gagnés sur le record personnel
différence de poids de corps (si négative l'athlète pesait moins )
VINCENT Leonie 50,9 80 2,5 0,17
ABGRALL Karine 59,1 77,5 2,5 -0,25
OLIVET Edwige 51,5 65 5 -3,67
FELGUERAS Tiphanie 131,3 110,5 3 0,8
ROMANO Cecile 51,3 70 0 1,45
DUVERGER Sylvie 48,4 80 0 1,35
GABORIAU Amanda 59,8 77,5 0 -0,3
PEYRON Anita 49,4 70 0 -2
Servajean Martine termine première avec 85kg.
Evidence N°1: Attention aux règlages. Deflandre Magalie nous fait une frayeur en touchant les sécurités à son premier essai. La barre sera accordée, et heureusement car elle fera 2 essais par la suite.
Combat au coude à coude entre Duverger Sylvie (1ere) et Vincent Léonie. Elles auront annoncé les mêmes barres pour chacun des 3 essais (75-80-82,5), elles échoueront toutes les deux au 3e essai et seront départagées au poids de corps.
Evidence N°2 : se méfier des outsiders. Le duel pour la 3e place donne consacre avec surprise Anita Peyron devant Roche Martine et Romano Cecile. Cecile et Martine ont devancé Anita pour la 3e place pendant les 2 premiers essais, jusqu'à 70kg, pour échouer toutes les deux à 72,5kg, tandis qu'Anita les rejoignait à ce poids en 3e barre et les battait toutes les deux au poids de corps.
Un duel fratricide (sororicide ?) entre les 2 sours les plus célèbres de la force et deux athlètes de classe mondiale: Pracella Mari-Christine "redescendue" en 56kg affronte sa sour Mingot Sylvie et l'emporte, tentant même de battre de 500gr son record de 112,5kg, en vain, malheureusement.
Evidence N°3: la force est une grande famille, sauf sous les barres ! Pendant ce temps, pour la 3e place, Rosalie Ong échoue contre Hardy Céline qui la devançait depuis le début, en tentant le tout pour le tout à 80kg pour la 3e barre, tablant en vain sur l'echec de son adversaire.
Taubman Heidi survolle sa catégorie, à plus de 10kg au dessus de la 2e, et s'impose avec 90kg.
Evidence N°4: à barre égale, balance inégale ! Sous le regard de Sylvia Moreira qui "assure" son classement en 6e place, les 4 athlètes suivantes vont mener une lutte acharnée pour le podium.
Gagoriau Amanda ouvre à 77,5kg pour échouer ensuite ses 2 autres barres, se fait voler la 2e place par Abgrall Carine qui égalise et gagne au poids de corps.
Bartholus Nathalie tente aussi d'égaliser en 3e essai, espérant la 2e place au poids de corps car elle est plus légère que Carine, mais échoue malheureusement.
Courqueux Cecile fait le même calcul en 3e essai, car elle était la plus légère de toutes les filles de son plateau, et aurait accédé en 2e place si elle n'avait pas échoué la décidément très convoitée barre de 77,5kg !
Evidence N°4 (suite): mais un contrôle anti-dopage peut chambouler le classement même 8 mois après...
... Par décision disciplinaire suite à un cas de dopage, la première place reviendra tous comptes faits à Abgrall Carine.
,
Le duo Herbin Evelyne - Blondan Daisy a été dominé par la première dès le début.
Cornu Nathalie, seule, gagne cependant avec brio par une barre de 100kg (barre mythique chez les dames).
,
Le Manchec Sandrine s'impose sur le plateau en dernière barre avec 90kg, devant Cardon Pascale avec 87,5kg, et Bruno Lydie avec 80kg.Une fois de plus, on voit bien que rien n'est joué avant la dernière barre, car Sandrine était dominée par Pascale sur les 2 premiers essais, et c'est la dernière barre (90kg) qui les a départagé quand Pascale a pris un essai.
+
Felgueras Tiphanie, seule, crée l'évènement: à 17 ans seulement, elle impose le respect à tous par un 110,5kg sans équipement, sans même avoir le droit de porter des bandes qui auraient pu soulager ses poignets douloureux (règlement junior oblige).
Evidence N°5: se méfier des jeunes qui arrivent ! Pour sa 2e année en Force elle tente un 110,5kg "pour faire mieux que la dame qui a fait la plus grosse barre", référence indirecte à Marie-Christine Pracella qu'elle ne connaît pas encore mais qu'elle admire déjà ! Très émue (pas aurtant que la maman) et assez timide, elle reçoit les félicitations de Stéphane Hatot en personne et les encouragements du Club150kg.
_
3 niveaux bien séparés sur le podium, avec Addenet Beranger qui domine de loin les 2 athlètes suivants. Siméon Fabrice échoue en 3e barre à passer devant Grougrou Alexandre au poids de corps. Venu tout seul de l'Aisne, il aura bénéficié du soutien technique du staff de l'ACS Soissons Muscle Gym, solidarité Picarde oblige.
Evidence N°6: Le podium est réservé à ceux qui "assurent" les barres.
Les 2 bulles de Virgilo Manuel et de Pulido Gregory lui offrent un podium plein d'émotion.
,
L'incroyable bulle de Claude Sitruk ouvre une brèche dans laquelle s'engouffre Maxence Durand, descendu pour l'occasion des -75kg aux -67,5kg.
Evidence N°7: même le recordman du monde n'est pas à l'abri d'une bulle.
Après avoir validé 152,5kg en 2e barre, il échoue à 160kg, et reste du coup "en danger" car le duo Dijoux Jean-Philippe et Vincent Bernard, au coude à coude à 150kg, va aussi tenter 152,5kg en 3e barre, chacun espérant la valider et "passer devant" Maxence au poids de corps. En vain. A 150kg tous deux, c'est Jean-Philippe qui va prendre la 2e place, au poids de corps.
Evidence N°7 (suite): mais un contrôle anti-dopage peut chambouler le classement même 8 mois après...
... Par décision disciplinaire suite à un cas de dopage, la première place reviendra tous comptes faits à Dijoux Jean Philipe.
Alphonse Cucuzzella plane encore une fois très haut au dessus de ses concurents, avec 210kg.
Evidence N°8: jouer l'intox pour faire chuter l'adversaire. Le duel restant est un cas de règlement: Frederic Tellier ouvre à 177,5kg opur "mettre la pression" à ses adversaires, ce qui réussit car il les pousse à la faute en 1ere barre.
Evidence N°9: se méfier du tirage au sort de la pesée. Validant ensuite 180kg sur le même essai qu'André Emmanuel, pour le même poids de corps (74,8), il a tenté de faire la différence en terminant à 185kg, en vain. Ayant tous deux la même barre, validée lors du même essai, pesant le même poids de corps, ils ont été départagé au numéro de tirage au sort de la pesée !!! Frederic se classe ainsi 2e, 3 autres athlètes ayant "bullé".
,
Cyril pinguet survole sa catégorie avec un 227,5kg qui lui vaut aussi la place de meilleur athlète à l'indice (154,35 points).
Evidence N°10: rien n'est gagné avant la fin de la 3e barre. Frederic Couvreur (2e) et Frederic Gandner (3e) se départagent en 3e barre, tandis que Bosmaher Mickael tente le tout pour le tout en3e barre avec 202,5kg, pour égaliser avec Frederic Gandner et lui voler le podium au poids de corps, mais échoue.
7 bulles !!! Record absolu. Didier Compain abandonne après avoir présenté en vain son certificat médical attestant de son impossibilité à verrouiller les coudes. Gréau Jessy, peut-être trop gourmand, échoue, comme Mathieu Pingeot et trop d'autres ! Des athlètes qui ont fait leur preuve et qui échouent en nombre : du jamais vu à cette échelle.
Evidence N°11: ceux qui démarrent trop haut tombent très bas.
Jean Dubois monte sur la plus haute marche avec 215kg, suivi par un Patrick Le Blevenec "rescapé" de justesse en 3e barre, à deux doigts de rejoindre la cohorte des 21 athlètes ayant "bullé". Gemel Boughamdouz tente un 215kg en 3e barre pour voler à Dubois la première place, au bénéfice du poids de corps, mais échoue et "retombe" en 3e place avec 210kg. Jean-Michel Flandre tente 210kg en 3e barre, tablant en vain sur l'échec de Le Blevenec pour faire un podium et termine 4e.
Avec les 100, 110, 125 on entre dans les catégories ou les vainqueurs n'ont en fait passé qu'une barre ! C'est dire à quel point le classement aurait pu changer !
Evidence N°12: ne jamais vendre la peau de l'ours avant de l'avoir poussé !
En -100kg, Vincent Encinas fait peur à beaucoup de monde et donne le vertige à ses concurrents, ouvrant à 235 pour ne la valider qu'en dernière barre, dans un sursaut de puissance brute dont lui seul a le secret. Herrgott Arnaud termine 2e au coude à coude avec Boutant Jean-Marc, validant tous deux les mêmes 1ere et 2e barres, départagés quand Jean-Marc échoue à 225 (restant à 210kg) et qu'arnaud valide 222,5kg. En 4e place, Araujo Ferreira a cherché en vain 210, pour voler la 2e place à Jean-Marc, car il était plus léger que lui, tandis que Philippe Szezepanski tentait lui aussi en vain le tout pour le tout, à 230kg en 3e barre, rêvant d'une première place si Encinas venait à "buller".
Grosse frayeur pour Philippe Billoir qui a failli buller, s'acharnant sur un 245 validé en 3e barre. Pendant ce temps, Stéphane Herrgott se mangeait les doigts d'avoir commencé 5kg plus bas que lui, et s'acharnait sur un 251kg (record de France) pour "passer devant", et termine 2e avec 240.
Evidence N°13: avoir préparé ses 3 barres avant la compet.
La 3e place est ravie par Benkissous Mourad à Alban Le Tallec, devancé à 2,5kg près. Alban est arrivé trop tard sur le plateau pour sa première barre (!), a monté un 230kg "canon" et, ne sachant combien annoncer pour sa dernière barre, a échoué à 245kg.
La fusion sur un seul plateau des 125 et des 125+ a donné lieu à un spectacle époustouflant, et créé une émulation formidable.
Evidence N°14: au moins marquer des points. Venu pour faire 260, Pascal Carrere valide 245kg en 2e barre et se place 1er, loin derrière Duval Charles (à domicile) et Bouali Jean-Michel. Grosse frayeur pour Arnaud Clavier qui passe 205 en 3e barre, et petite satisfaction de Lambiel Fabien qui "assure les points" et profite d'une bulle pour ne pas finir dernier.

____
Le "Minelle Show" !!! Après avoir joué l'intox en disant qu'il ouvrirait à 205 car il était blessé, il ouvre à 245, puis explose 258 pour battre le record de Poirier Gerard. Il pousse à son insu Pascal Carrere à tenter 258,5kg ! Pascal va malheureusement se blesser (espérons que ce n'est pas trop grave).
Evidence N°15: se méfier de ceux qui se disent bléssés.
Jean-Yves va ensuite passer 260kg "pour le show" car une 4e barre n'est plus comptabilisée depuis 2007. Il termine ainsi un France Open DC 2008 fantastique, ou la force brute a laissé place à la tactique !

+
Jean-Yves à 253kg, pour le record !
Jean-Yves à 258kg, pour battre le record de Poirier Gerard ! Mission Accomplie (3e Barre).

... et un 260kg en 4e barre (non homologuable donc), "juste pour le show" !!!

Merci Jean-Yves pour ce spectacle fantastique !

_
Record du monde pour Escolano Louis en M3 82,5 avec un terrible 175kg !!! à 30 ans de plus, et 40kg de poids de corps en moins, il pousse autant que le webmaster : c'est dire combien ça rend humble !
La rencontre des 2 webmasters du Developpé Couché français: il aurait fallu appeler l'ami Le Blevenec et nous aurions eu ForceMaster avec nous.
Salutations personelles à Jumel William qui a fait toute cette route pour venir voir les championnats, preuve qu'il est un grand passionné. Salutations à Clara Kasbarian qui nous a fait l'honneur de sa discrète présence, qu'elle sache combien on l'admire tous ! Au Team Fourchambault ! A Tiphanie Felgueras dont la maman peut absolument être fière. A Maxence Durand, sympa et accessible, à Claude que l'on espérait tous voir être encore champion, à Cyril Pinguet pour son énorme barre, à Frederic Gandner pour avoir prété main forte aux barreurs en fin de journée, à Patrick Le Blevenec pour sa communicative zéro-stress attitude, à sa compagne qui encourage tout le monde, aux frangins Herrgott, à Pascal Carrere qui est comme tout les grands champions de la Force Athlétique (zéro-grosse tête), au Team Delfavero qui peut être fier de son poulain, à Alban Le Tallec qui n'a pas le classement que mérite sa force. Et bien sur, salutations à tous les membres du Forum Club150kg, à Jessy Gréau, Jean-Michel Flandre, Arnaud Clavier qui nous a fait bien peur, Philippe Biloir qui nous a fait vibrer. Et n'oublions pas Joseph Ponnier à qui j'ai promis 200 !