Archive :

2020
2019
2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011

2010
2009
Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
1989
1987
1986
1985
1984
1983
1982
1981
1980
1979

Classements mis à jour le 23 Fev 2020
Moteur de recherche :
Avenir du Développé Couché

Le Long Chemin du Développé Couché vers la reconnaissance.
 
Par un jeu de tremplins succéssifs, la Force Athlétique (3 Mouvements) a utilisé sa parenté lointaine avec l'haltérophilie pour être reconnue comme discipline et ensuite sport de haut niveau. Le Développé Couché, l'un des mouvements de la Force Athlétique, a utilisé cette reconnaissance pour obtenir la sienne à son tour en tant que discipline indépendante.
Pour nous, le DC a toujours été un sport.

Quand le virus du "banc" nous a touché nous étions pour la plupart des gamins. Beaucoup d'entre nous ont transformé cet exo de muscu comme un autre en véritable sport. C'était LE moment clé de nos sessions de muscu, celui qui permettait de voir si l'on avait progressé.

Peu d'entre nous savaient qu'un championnat de France existait, à la FFF. Tout aussi peu importante était la proportion de jeunes de cette époque connaissant l'adresse du club de force athlétique le plus proche. La plupart ont continué à aimer le "bench" sans savoir qu'à moins de 10km de là se trouvait le Club de St Martin d'Heres avec Christian Buchs, ou celui d'Ozoir la Ferriere avec Joseph Ponnier. Le nombre d'occasions manquées telles celles-çi est inimagineable !
En France, pour devenir un "sport" il faut être reconnu comme tel par l'état via le Ministère de la Jeunesse et Sports. Le MJS donne une priorité au mouvement olympique pour décerner sa reconnaissance. L'association à l'olympisme n'est pas la seule solution pour accéder au rang de sport reconnu, mais la stratégie la plus évidente.

Etat actuel de notre reconnaissance
reconnaissance de la force
Dimension Nationale & Internationale
Intégration au Mouvement Olympique
Sports
Force Athlétique
Développé Couché
Discipline Reconnue
Discipline de Haut Niveau
Sport Professionel
Oui
Oui
Non Concerné
Oui
Objectif
Possible aux USA.
Jeux Paralympiques
Jeux Mondiaux
Jeux Olympiques
Impossible
Oui
Rêve ?
Oui
Non Concerné
Non Concerné
Difficulté de la Reconnaissance Médiatique
La reconnaissance médiatique n'est possible que si le sport est "lisible".

Quand la Voix du Nord est venue assister au Challenge Jean Villenave il a fallu faire un cours au journaliste. Très intérréssé par ce qu'il voyait, il a fallui lui expliquer la différence avec l'haltérophilie, le calcul à l'indice, et par chance, parce qu'il s'agissait du "Villenave" nous n'eûmes pas à lui expliquer le matériel. Et que lui dire s'il voit qu'il y a plusieurs fédérations ?

La reconnaissance médiatique ne sera possible qu'à l'aune de celle des institutions.

Peu de Journalistes feront l'effort de venir découvrir par eux-mêmes. Il va poser des questions simples: "êtes vous sport de haut niveau ?", "etes-vous reconnus par le ministère ?", "etes-vous sport professionel ?", "olympique ?", etc. Si la réponse est négative à la plupart de ces questions nous nous verrons relégués aux dernières pages.

La cooptation.
C'est, à ce jour, la méthode qui nous a permit d'avoir droit à de belles lignes ou de courts reportages. C'est parce qu'untel connait un journaliste que l'on a pu faire sortir un article de temps en temps. Cette méthode a ses limites et ne nous sortira pas de l'ombre.
La Force Athlétique intégrée au Mouvement Olympique.
Que sont les "Jeux Mondiaux" ?

C'est le niveau actuel d'intégration de la Force Athlétique au mouvement Olympique. Il s'agit de l'antichambre des Jeux Olympiques. On dit qu'on y trouve les sports prétendant au statut olympique. Ils ont lieu l'année suivant les Jeux Olympiques et sont organisés sur le même principe, avec des délégations qui défilent au moment de l'ouverture des Jeux. C'est l'IPF (International Powerlifting Federation) qui a obtenu la place de la FA aux Jeux Mondiaux.

Il y a t'il possibilité d'être un jour Sport Olympique ?
L'haltérophilie est à ce jour le seul sport "de force" à statut Olympique. La Force Athlétique (3 mouvements) est intégrée aux Jeux Mondiaux. Certaines fédérations internationales de Force Athlétique cherchent la reconnaissance par les médias uniquement, et l'IPF chercher ouvertement celle du CIO.
La Force Athlétique reconnue par l'Etat
Reconnaissance en grande partie rendue possible car affiliée à un autre sport qui lui est olympique.
Les 2 mouvements (DC + Squat) éxistaient à l'UFOLEP il y a presque 40 ans déjà, mais n'ont jamais été vus par le ministère, même si l'UFOLEP est associée à l'Education Nationale.
Dès 1980, Jacques Chirac, alors maire de Paris, venait tous les ans décerner la coupe du Maire de Paris (DC + Squat) sous l'égide de l' IPF-France, sans que cela n'aie pu permettre à notre sport de sortir de l'ombre.
Les 3 mouvements existent depuis des décénies mais n'ont jamais fait l'objet d'aucune reconnaissance par le ministère jusqu'au milieu des années 2000, quand la FA a, coup sur coup, obtenu le statut de Discipline Officielle et Discipline de Haut Niveau (merci Stéphane Hatot).
Ne nous leurons pas, c'est parce que la FA est associée à la FFHMFAC et donc à l'haltérophilie que le ministère a pu s'intéresser à la Force. On peut à juste titre le déplorer, mais c'est un fait. C'est avec l'étiquette haltérophilie que l'on a pu "entrer" pour ensuite faire lire les autres lettres.
Le Développé Couché reconnu par l'Etat
Une date historique: le 18 Décembre 2008.

Ce jour là, un arrêté ministériel de la Jeunesse et Sports faisait date: cet arrêté liste les disciplines reconnues par l'état français et les fédérations qui se voient attribuées la délégation ministérielle officielle pour en organiser le fonctionnement. le Développé Couché est inscrit dans la liste des disciplines dont la FFHMFAC a reçu la délégation, juste après la Force Athlétique.

Ce décret ministériel n'a pas l'air de grand chose, car le DC y est "noyé" au milieu de dizaines d'autres disciplines mais il grave dans le marbre le nom même de notre sport reconnu officiellement. Ce décrêt marque notre naissance aux yeux des officiels.
Cela ouvre des portes importantes: nous pouvons nous appuyer sur ce texte pour demander des subventions, mais aussi et surtout pour faire taire toutes les mauvaises langues qui nous disaient que ce n'était pas un sport !
Ce qu'il reste à accomplir

La FA et le DC sont reconnus tous deux, la FA est maintenant sport de haut niveau. Il reste au DC à obtenir le même statut.


Retour sur 30 ans de difficultés
Nous n'avons jamais été capable de nous unir

La Force Athlétique (les "3 mouvements") a connu une histoire de 30 ans de dissidences. Enfant émancipé de la Force Athlétique, le Développé Couché a connu la même histoire. Aujourd'hui, en france, il y a 3 fédérations de force, une seule est reconnue par l'état. Nous nous connaissons tous et nous retrouvons avec plaisir lors des "100kg" de fin de saison. Certains n'appartiennent pas à la fédération officielle pour des questions de différence de point de vue quant à la vision de notre sport. Cette désunion nous a empêché de faire reconnaître notre sport. Il n'appartient à personne de jeter la pierre à quiconque; seul suffit le constat de notre désunion et de ses conséquences. L'énergie gaspillée dans nos luttes intestines nous a toujours manqué pour se tourner vers le monde.

Nous avons trop pris l'habitude d'être un sport "underground"

Une attitude paradoxale chez nous: nous rêvons d'une certaine reconnaissance mais nous entretenons aussi inconsciemment l'idée qu'il s'agit d'un sport d'initiés. C'est par l'ouverture des compétitions de Force Endurance au plus grand nombre, en faisant de ces dernières une véritable fête populaire ("venez tous essayer une barre") que l'on fera connaître le Développé Couché dans son aspect "Force Maxi". Il est de notre responsabilité à tous de donner envie au plus grand nombre de s'y essayer; en particulier parmi les milliers de gens qui font du "banc" sans savoir que cela peut être un sport.

Nous n'avons pas suffisemment défendu notre identité

Ni Culturiste, ni Haltérophile, ni Strongman, le "Powerlifter" ou "Force Athlétiste" ("Dynamophile" au Quebec) n'a cessé de se définir en fonction de ce qu'il n'est pas. On a fini à force par se résigner à se voir associé aux autres pourvu qu'on parle de nous. Cette attitude est une erreur; car lorsqu'un article de presse au sujet d'un "100kg" paraît avec comme titre "Haltérophilie" ou "Culturisme", c'est notre identité même qui nous est volée. Il faut reprendre les journalistes qui font ces erreurs, et leur expliquer de quoi il s'agit en ammont. C'est à ce niveau là que le rappel de notre reconnaissance comme discipline est important.

Mettons nous à la place du lecteur du journal local qui voit des photos d'un "100kg" avec "Haltérophilie" comme titre; il n'y prêtera pas forcément attention. Par contre, un titre "Force Athlétique" attire l'œil car la discipline est peu connue du grand public et suscite donc la curiosité. Notre avenir médiatique passe par la réflexion suivante: "Force Athlétique, tiens... qu'est-ce que c'est ?"
Nous avons trop vécu dans l'ombre du Culturisme

Nous avons avec les culturistes une histoire commune et un destin différent. Après tout, Serge Nubret faisait des concours de Développé Couché à la fin des années 70, et Jean Villenave vient du monde du Culturisme. Cette parenté commune nous a empêché de "couper le cordon". C'est particulièrement visible au niveau des magasines, et au niveau de la représentation que les gens ont de nous. Cela fait des années que nous passons notre temps à expliquer au quidam de la rue que nous ne sommes pas culturistes. Ce même quidam, s'il connaissant un peu mieux le sport, saurait que nous sommes loins d'être aussi écorchés qu'eux.


Conséquences de notre reconnaissance
L'élitisme fera que nous serons pris au sérieu:
Différence Op/Mast: Donnée de Départ1: le grand succés du DC Open et Master joue en sa défaveur pour sa crédibilité au ministère.
Donnée de Départ2: La reconnaissance du DC comme discipline incite à conserver cette crédibilité fraichement acquise.
Donnée de Départ3: Dans n'importe qu'elle discipline, il n'y a que les "Open" qui soient reconnus par le ministere.
En d'autres termes, il ne peut y avoir qu'un seul champion de France pour une catégorie d'age donnée.
Donnée de Départ4: volonté de faire du France Open et Jeunes le seul titre de Champ.de.France.
Donnée de Départ5: Problématique de crédibilité: trop de monde qualifié DC en open et encore plus en master.
Donnée de départ6: 55% des Masters sont qualifiés France Master, et seulement 39% de tous les masters viennent en compétition.

Décision1: Faire de la finale Open FA et DC le seul titre de Champion de France.
Décision2: Crédibiliser la qualification et le titre Champ.France.DC.Open par une double selection (minimas + 10 meilleurs).

But: montrer que le DC est digne de sa reconnaissance comme discipline car il y a une vraie élite de qualifiés.
But: Répondre au pourcentage très élevé de qualifiés en DC qui décrédibilise le Champ.France.
But: augmenter le niveau de qualification sans toucher aux minima.

Vote: 10 qualifiés de l'année voté: 4 pour 8meilleurs, 5 pour 10meilleurs, 1 pour 12meilleurs, 1 pour 14meilleurs.
Mise en place: Saison 2009-2010.

Conséquence1: suspense sur la saison car il faudra être le meilleur: remise des compteurs à zéro pour tout le monde.
Conséquence2: Le début des sélections commence avec les compétitions qualificatives Reg/Zone.
Conséquence3: Les internationaux ne sont plus automatiquement qualifiés pour la saison suivante.
Conséquence4: obliger les athlètes à sortir et donc à être soumis à des contrôles.
Conséquence5: possibilité de se qualifier dans les meilleurs de 2 catégories, comme avant, ce qui enlève une place dans une catégorie.
Conséquence6: disparition du titre de champion de France Master de FA également.

ConséquenceMaster: Si seul le France Open DC est reconnu par ministère on ne peut nommer cham.France pour Masters.
Problématique Master:
Solution1: Conserver le titre Champ.France.Master.
Impératif: réduire fortement le nombre de qualifiés Master par un système de double qualifiation (minima+selection).
Solution2: Conserver le nombre de qualifiés Master et l'aspect festif de l'évènement.
Impératif: renommer le Champ.Master en "Finale Nationale Master".
Vote: Championnat(4votes) / Finale (7votes).
Décision: Les Masters n'auront pas de double selection mais perdent le titre de Champ.France pour Finale France.

Changement: l'intitulé du championnat et du titre Master. "Champion(nat) de France Master" devenant "(Champion de la) Finale Nationale Master".
Pérénité1: un Master pourra quand même battre un record Open.
Pérénité2: L'aspect festif des Masters est conservé (pas de double selection et réduction du nombre de qualifiés).

Il nous faut un arbitrage strict

Il ne suffit que d'une fois pour perdre une occasion d'avancer vers une reconnaissance: si un journaliste, ou un élu, ou un membre du ministère Jeunesse et Sport assiste à une compétition de "petit" niveau (1er pas, Critérium, Départemental, 1/4 Finale) ou à un "100kg" plus convivial dans lequel l'arbitrage est à la limite du ridicule, on peut être certain qu'une image de gens peu sérieux nous collera à la peau pour longtemps.

Il faut soigner notre image

Cela signifie ne pas tomber dans les pièges que l'on nous tend: les étiquettes sont déjà prêtes et beaucoup passent leur temps à en coller: sport de brutes,

 
 
© Copyright Lambiel Fabien - Club150kg-dc.fr