Archive :

2015
2014
2013
2012
2011
2010
Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
1989
1987
1986
1985
1984
1983
1982
1981
1980
1979


Moteur de recherche :
Démission Collective du Comité 77 FFHMFAC

Démission du Comité 77 FFHMFAC
La crise à la FFHMFAC continue. Dominique Theraulaz présente sa démission du Comité 77 en forme de règlements de comptes: morceaux choisis:
"J’ai exploré tellement de domaines avec toujours la même foi, la même envie et le même plaisir, que je dois tirer ma révérence, car cette fédération ne m’apporte rien de tout cela, au contraire plus j’avance, plus je découvre le vide et je régresse !... "
"Tout ce que nous avons programmé était dans le domaine du réalisable, il fallait seulemewnt une volonté politique, et une remise en cause des acteurs/décideurs de notre fédération à tous les niveaux.
Il ne faut pas vivre sur des acquis, il faut chercher des compétences là où elles sont, et pas seulement chez les Brevetés d’Etat !...ou chez les cadres fédéraux complètements dépassés par l’évolution des mentalités et des pratiques."
"(…)si notre site compte près de 2 millions de visiteurs, c’est qu’il est bien alimenté. Il suffit d’aller sur le site du CIF (inexistant) et de la fédération pour voir que les publications ne sont pas à jour …sauf celui tenu par LEBLEVENC et DE FARIA pour la force. "
"Parlons un peu de cette formation fédérale, car il n’y a pas grand-chose à dire, mais tellement à faire. Le responsable national de la formation brille par son absence de lucidité, de réactivité et de réévaluation de ses connaissances."
"En avril 2009, nous nous sommes rapprochés de l’Ecole Interarmées des sports (EIS) à Fontainebleau pour organiser une formation. Chaque fois, c’est une épreuve de force pour avoir les calendriers, ne parlons pas des diplômes qu’il a fallu réclamer à maintes et maintes reprises. Nous espérons que l’administrateur en charge ne tombera pas de l’armoire, mais seulement « de la chaise…. »
"Analyser les besoins des clubs en matière d’encadrement qualifié
Quand il s’est agi de restructurer le club de Meaux, proposant une aide à l’embauche d’un animateur sportif (plan sport emploi) nous avons essuyé un refus du Président. Il s’agissait pour tant de faire travailler Gil PINHEIRO vice champion du monde (de Force Athlétique)!..."
"C’est désolant de devoir se débrouiller seul pour gérer le haut niveau, alors que la fédération, avec son DTN pourrait nous apporter son concours. La seule fois ou il m’a appelé c’était pour régler un problème d’indemnisation d’Odile COLLARD."
"Il n’y a même pas d’articles en premières page sur le site FD pour mettre en valeur « nos champions du monde de la force », ce serait sûrement différent si c’était des haltéros."
"Quand je pense qu’une athlète Odile COLLARD, athlète de haut niveau, professeur de sport, n’a pas trouvée sa place au sein de la fédération, alors qu’elle incarne la féminité et la nouveauté. De plus elle est très brillante intellectuellement, quel gâchis !..."
"Je ne regrette pas d’avoir décliné les propositions de certaines « Eminences » de la fédération, de me présenter à la présidence du CIF; pour une seule raison, c’était de priver l’actuelle équipe d’une « loge présidentielle » au championnat du monde d’haltérophilie."
"J’aurais simplement aimé que l’haltérophilie et la force fassent bon ménage, à l’instar de ce que j’avais créé au nivaux national en 1992 – « le challenge MAUCHOSSE » avec dans mon staff (NORMAND le président de LOUVIERS)…"
"Avant de conclure, je vais me faire l’avocat de la force, car je sais que les chiffres du nombre de licenciés est tronqué. Si vous oubliez de cocher votre discipline, certains ne se privent pas de la faire à votre place en faveur de la discipline maîtresse (l’haltérophilie)."

Dans de telles conditions, comment donner tort à ceux qui pensent que le seul avenir possible pour la Force Athlétique est de voler de ses propres ailes ?