Archive :

2015
2014
2013
2012
2011
Décembre
Novembre
Octobre
Septembre
Août
Juillet
Juin
Mai
Avril
Mars
Février
Janvier
2010
2009
2008
2007
2006
2005
2004
2003
2002
2001
2000
1999
1998
1997
1996
1995
1994
1993
1992
1991
1990
1989
1987
1986
1985
1984
1983
1982
1981
1980
1979


Moteur de recherche :
Compte Rendu Réunion FFHMFAC 19 Avril 2011

Compte Rendu de la Réunion FFHMFAC 19 Mars 2011
Voici (pour ceux que ça interesse) le compte rendu de la fameuse réunion de grogne qui a eu lieu à l'issu de la première journée des Championnats de France FFHMFAC de Développé Couché Open. Merci à Christian Marteau pour l'envoi.
La réunion-débat qui s'est tenue samedi soir, à Port la Nouvelle, même si celle-ci s'est un peu éternisée, aura permis de mettre en avant les angoisses des uns et des autres et de "crever l'abcès" vis à vis des fédéraux concernant le manque de communication (reconnu par Xavier de Puytorac) et le gros problème, latent depuis des années, de la prise en compte non négligeable des MASTERS.
Nous passerons sur les 20 minutes d'explication du fonctionnement fédéral par Xavier De Puytorac et des associations puisque ceci n'apparaissait pas dans les thèmes que nous souhaitions aborder.. Sans doute la mise au point était-elle nécessaire, mais cela a beaucoup retardé notre arrivée sur le "vif du sujet"...
Donc en résumé ;
1 - LES NOUVEAUX MINIMAS
P. Leblevenec a retravaillé la première proposition lancée à la "va vite" par Xavier de Puytorac et la mouture quasi-définitive semble convenir à une grande majorité. D'ailleurs Xavier s'étonne de ne pas avoir reçu de courrier d’approbation ou de mécontentement, alors que la fédération et lui-même ont été inondés de courriers et mails d’indignation lors de la première mouture.
Il reconnaît par ailleurs son erreur de communication concernant ces minima et avoue que ceux-ci n'étaient qu'une base qui devait servir de base de travail à la commission sportive. Cette mouture n’aurait pas dû être diffusée en dehors de la commission sportive.
Christian Marteau répond que s’il n’a pas reçu de mail d’insatisfaction après la mouture de Patrick, c’est que le travail de ce dernier était conforme aux souhaits des athlètes mais qu’il y avait d’autres façons de demander à la commission sportive de travailler sur des minima et ne pas proposer sans discernement au départ (c’est à dire sans aller voir sur le terrain ce que cela allait donner) un indice 124 pour le niveau national Open, ce qui entraînait par conséquent une augmentation des minima de toutes les catégories d’âge et de poids et par conséquent une impossible mise en application.
2 - REMISE à ZERO DES RECORDS FA et DC
Conformément à ce qui va se faire à l'IPF et à l'EPF, les records seront remis à 0.
Les anciens records ne seront pas effacés, mais archivés sur le site FFHMFAC et aisément consultables.
Des minima de records vont être mis en place pour ces nouvelles catégories de poids mais, d’après Xavier de Puytorac, ce seront des minima tout à fait accessibles. (Pas comme ceux de l’EPF et de L’IPF)
3 - SURVETEMENTS / TENUES OFFICIELLES (art. 1.13 du règlement IPF)
Le problème des survêtements est celui qui fait "lever les foules" actuellement.. et surtout au niveau des futurs déplacements internationaux des masters. Christian Marteau rappelle qu'il a déjà interpellé Xavier de Puytorac et la fédération à plusieurs reprises à ce sujet, sans qu'aucune réponse ne lui soit apportée, ni même retournée.
La fédération propose aux Masters d'acheter un survêtement Adidas 100 euros (prix d'achat plein tarif, soit disant 200€). Nous trouvons cela cher et la fédé doit pouvoir proposer une alternative avec un survêtement aux couleurs de l’équipe de France moins cher et donc par forcément de marque Adidas. Les athlètes auraient le choix.
Petit rappel : l'IPF vient d'imposer le port d'une tenue aux couleurs du pays à l'ensemble des médaillés.
4 - LES MASTERS (déplacements internationaux / arbitrage / récompenses aux médaillés)
Le débat démarre sous la houlette de Claude Sitruk qui se fait le porte parole des "Masters", accompagné de Christian Buschs et Jean-Yves Minelle. Ces athlètes insistent sur le manque de rigueur de la fédération par rapport aux Masters, manque de rigueur qui a faillit être préjudiciable à l'ensemble de l'équipe de France Masters, lors des derniers mondiaux, puisque ceux-ci étaient menacés d'exclusion de la compétition, faute d'arbitre international français.
Xavier de Puytorac dément qu'il y a eu problème. mais affirme qu'effectivement aucun athlète/arbitre international en DC n'est disponible.. à part Patrick Leblevenec (Michel Beaudoin n'est pas athlète). Ce qui entraîne un débat sur le déplacement international coûteux d'un éventuel arbitre..
Ceci amène donc Claude Sitruk à proposer une solution : renoncer à la récompense donnée actuellement aux masters médaillés, et financer le déplacement de l'arbitre international avec cette somme d'argent. Petit rappel : la saison dernière, le budget accordé aux Masters était de 5 000 € pour la FA, le DC, et l’haltérophilie, soit 2500 € pour la FA et le DC.
Xavier de Puytorac n'est pas réfractaire à cette solution et promet une étude et une réflexion.
5 - LES DOUBLES QUALIFICATION
Christian Marteau rappelle qu’il a effectué un travail sur les France Open de DC des 5 dernières années et que seuls 55 % des qualifiés participent à la finale nationale de DC.
Tout cela pour dire qu’il n’y a pas besoin de limiter le nombre de qualifiés aux finales Nationales de DC (jamais de 2005 à 2009 il n’y a eu plus de 100 athlètes aux finales France de DC, solution qui n’éliminerait pas des athlètes ayant réalisés le niveau national et qui règlerait de facto le problème des doubles qualifiés.
Il est évoqué l'éventualité de s'engager dans une seule catégorie comme à l'international. Xavier de Puytorac va engager une réflexion pour avancer dans ce domaine et donc solutionner, si possible le problème de la "double sélection".
6 - CAHIER DES CHARGES POUR ORGANISATION DES FINALES
Il a surtout été abordé le coût de la prise en charge de la restauration et de l’hébergement des arbitres….Xavier De Puytorac rappelle qu’une somme est demandée pour l’inscription de chaque athlète aux finales (sauf au Challenge Villenave) et que cette somme est intégralement reversée au club organisateur, ce qui lui permet sans problème de faire face à cette charge.
C’est un fait, et nous répondons à cela qu’il y va de l’intérêt des clubs d’avoir du monde et par conséquent une fois de plus le fait de limiter le nombre d’athlètes aux finales en DC ne va pas dans le bon sens.
7 – FORMATION DES ARBITRES INTERNATIONAUX
Xavier De Puytorac rappelle qu’il est évident qu’il manque des arbitres internationaux, il lance un appel à candidature. Claude Sitruk se propose spontanément de suivre cette formation.
Tous les sujets n’ont pu être abordés, faute de temps.
En effet d’autres sujets attendent des réponses et celles-ci pour être précises doivent être débattues ; le temps a par conséquent manqué malgré les deux heures de débat.
Sur le problème de l’arbitrage, il aurait été intéressant de revenir sur le manque d’arbitres dès le niveau régional et discuter d’actions à mettre en place.
Il n’a pas été non plus abordé le sujet d’une finale France de DC sans maillot.
Et enfin nous n’avons pas eu le temps d’aborder non plus le problème de la lutte contre le dopage.
Xavier De Puytorac nous dit être ouvert à toutes propositions : nous n’allons pas manquer d’y travailler, et de les présenter à la commission sportive ainsi qu’à la direction juridique de la fédération pour possibilité de mise en œuvre.
1er tableau qui permet de mettre en evidence le nombre d'engagés et de qualifiés aux finales France Open de 2005 à 2009
Il permet par conséquent de montrer le ratio d'engagés par rapport au nombre de qualifiés
  catégories 56 60 67,5 75 82,5 90 100 110 125 125+ Total
OPEN 2005 qualifiés 5 (8)* 3 (4)* 15 17 (20)* 26 (27)* 27 (31)* 34 13 (15)* 6 3 (4)* 164
engagés 7 2 7 11 18 16 13 9 4 2 89
54%
OPEN 2006 qualifiés 3 5 (7)* 10 (12)* 16 (18)* 31 (32)* 28 (29)* 21 (23)* 12 6 (8)* 4 (5)* 149
engagés 2 6 8 10 15 16 12 4 6 4 83
55%
OPEN 2007 qualifiés 2 8 11 (12)* 13 (16)* 30 (32)* 22 (24)* 26 (28)* 24 9 (11)* 7 (8)* 167
engagés 1 5 7 10 19 15 14 13 5 5 94
56%
OPEN 2008 qualifiés 2 4 (5)* 13 (15)* 13 (14)* 26 (29)* 26 (27)* 21 (23)* 26 11 (12)* 5 158
engagés 0 5 3 9 17 19 11 10 8 4 86
54%
OPEN 2009 qualifiés 1 (2)* 2 (4)* 14 (16)* 11 (14)* 27 (28)* 26 (27)* 27 (28)* 21 (22)* 17 9 167
engagés 2 3 7 8 18 12 18 11 9 9 97
58%
OPEN 2010 qualifiés 1 4 16 13 (14)* 29 (31)* 23 (25)* 28 (29)* 20 15 (16)* 8 164
  1 2 6 6 8 7 6 5 8 6 54
1er constat : lorsqu'on laisse tous ceux qui ont fait les minimas être qualifiés, seulement en moyenne 55% s'engagent en finale .
2ème constat : Jamais dans une seule catégorie de poids durant les 5 dernières années, il y a eu plus de 20 compétiteurs .
3ème constat : le ratio moyen d'athlètes engagés par catégorie (toute catégories confondues) est de 9 compétiteurs
4ème constat : aucune évolution tant dans le nombre d'engagés que dans le nombre de qualifiés de 2005 à 2009
* entre parenthèses ce sont tous les qualifiés avec les premiers de zone à l'époque